EXPEDITION HORS DES FRONTIERES

30 Oct 2012

Un premier envoi de matériel inutilisé est organisé à destination de l’Algérie.

Du matériel pour équiper une classe

Les orientations de l’association Kemil Et Ses Amis sont souvent définies par des conditions très objectives. Nous tentons de répondre à des besoins bien concrets, de combler des manques car dans le monde du handicap, il y a évidemment BEAUCOUP à faire. Nous le savons et le vivons tous. Cependant, un projet qui pouvait paraître fou, lourd à gérer, a été, avec le concours de tous, mis en place : Acheminer du matériel adapté à l’étranger.

Le handicap de nos enfants nous amène tous à faire des achats en matériel adapté, qui sera utilisé une, deux voire parfois 3 années car nos enfants grandissent. Le matériel doit être constamment renouvelé en fonction des besoins qui évoluent. Qui n’a pas fait des recherches sur le net à la quête de conseils, d’échanges, de retours d’expérience ? Qui n’a pas passé son temps à remplir un ou plusieurs dossiers MDPH pour ces achats si onéreux mais si importants pour vivre un quotidien, donner une mobilité ou tout simplement être aidé dans les gestes qui accompagnent l’enfant ?

Le matériel s’installe dans nos voitures parfois trop petites, nos salons, nos pièces à vivre, comme des meubles encombrants, puisqu’ils prennent très souvent de la place. Tant pis pour la déco ! Et après, on en fait quoi ?

Nous avons réfléchi à cette interrogation et nous nous sommes mis en contact avec des associations porteuses de projets tournés vers l’international, vers des pays où la prise en charge est inexistante. Equiper une classe d’enfants porteurs de handicap en Algérie a été le premier projet qui a retenu toute notre attention.

D’un point de vue logistique, c’est très compliqué. Il y a des choix à faire et du temps à donner. Mais avec de la volonté, nous y sommes arrivés. Beaucoup de parents, ravis de savoir que le matériel de leur enfant allait connaître une seconde vie, nous ont confiés ce qu’ils n’utilisaient plus. Nous avons aussi beaucoup été aidés par Za, pour nous mettre en relation directe avec des professionnels susceptibles de nous fournir du matériel inutilisé. Notre garage a suffi pour stocker jusqu’à l’envoi par bateau. L’association IMAD a pris le relais de Marseille jusqu’à Relizane et a même pensé à nous passer un coup de fil durant le voyage.

Nous sommes ravis de savoir que des enfants ont pu « tout simplement » (parce qu’en fait, c’est pas simple) sortir de chez eux. Nous tenons aussi à remercier Elsa, puis tous les parents membres de notre association, pour leur geste de générosité. Encore merci !

Pin It on Pinterest

Share This